mariage gay
MARIAGE GAY > MALADIES SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLES (MST) > SIDA
LE SIDA

SIDA

Le Sida (Syndrome immunodéficitaire acquis)

Qu'est-ce que c'est ?

Le sida est une maladie infectieuse causée par le virus du VIH (Virus d'immunodéficience humaine). Le rétrovirus du VIH a besoin d'une cellule hôte pour se reproduire. Il se sert des globules blancs pour cela. Une fois qu'il quitte sa cellule hôte pour s'attaquer à une autre, celle-ci meurt. Ce système permet au virus de considérablement affaiblir voire même détruire le système immunitaire d'une personne, celui-ci étant contrôlé par les globules blancs.

Les différents stades de la maladie :

1. La primo-infection : le stade de l'invasion des globules par le VIH.
2. La latence : la maladie n'est pas visible, mais la personne est infectée. On dit alors qu'elle est séropositive. En clair, la personne n'est pas dans la phase sida de l'infection, car le nombre de globules détruits est équilibré par le nombre de globules qui détruisent le VIH.
3. Le sida : le virus prend le dessus sur les globules blancs. L'immunité de l'organisme n'est plus assurée. Les malades, sans la protection de leur système immunitaire, sont donc sensibles d'attraper n'importe qu'elle maladie, même la plus bénigne, mais ne peuvent plus la combattre, ce qui peut entraîner la mort.

Les modes de transmission de la maladie :

1. Par voie buccale : lors d'un contact avec les sécrétions sexuelles (le sperme et le liquide séminal coulant au début de l'érection)
2. Par voie sexuelle : lors de la pénétration anale, lors d'un contact avec les sécrétions sexuelles
3. Par voie sanguine : contact du sang, notamment lors des injections de drogues par intraveineuse, de transfusion, ou même de tatouages lorsque la seringue est mal désinfectée
4. Par voie fotale : la mère transmet la maladie à son enfant pendant sa grossesse (et également par le lait maternel)

La salive, l'urine, les pleurs et la sueur ne peuvent pas transmettre le virus du Sida car il y est présent en quantité trop faible.

Les traitements :

Actuellement, il n'existe pas de vaccin ou de traitement définitif pouvant résorber complètement la maladie. Les médecins prescrivent cependant aux patients un régime médical qui doit s'attaquer à l'évolution du virus VIH dans l'organisme, pour le ralentir. Cependant, ces médicaments sont souvent contraignant de par leur quantité et des heures régulières auxquelles ils doivent être pris, et également par les nombreux effets secondaires qu'ils provoquent, comme la diarrhée, la nausée, la jaunisse, et d'autres plus graves comme les atteintes au foie ou même des dangers mortels. Autant dire que le meilleur traitement à l'heure actuelle reste la prévention !

Comment l'éviter

Le seul moyen connu à ce jour pour ne pas être infecté par le VIH est le préservatif. Sûr à plus de 90 % s'il est utilisé correctement, il permet d'éviter le contact des sécrétions sexuelles avec les muqueuses du partenaire, et donc, de contracter le virus.

Comment le dépister

Le VIH, lorsqu'il est rendu au premier stade d'infection chez un malade, n'est pas forcément détectable. Le seul moyen de savoir si l'on est ou non infecté reste le test de dépistage. Ceux-ci peuvent être effectués en toute discrétion dans un centre de dépistage anonyme ou dans un laboratoire de votre ville. De plus, il est intéressant de savoir que celui-ci est remboursé à 100 % lorsqu'il est effectué sous prescription d'un médecin.

Il est également important de savoir qu'une charge virale plasmatique (le nombre de particules virales contenues dans un échantillon sang) élevée augmente le risque de contamination par le VIH.

Séropositif versus séronégatif

Parce que la différence entre les deux n'est pas toujours très claire, il est bon de faire le point à ce sujet.
Quand on est séropositif, cela signifie qu'on est porteur du virus du Sida (VIH) avec ou sans signe de la maladie. Dès qu'on est porteur de ce virus, on peut le transmettre. En effet, la présence dans le sang d'anticorps spécifiques au VIH est définitive (quel que soit le stade de l'infection), une personne séropositive ne peut donc actuellement pas devenir séronégative.
À l'inverse, une personne séronégative est une personne qui n'a pas été en contact avec le virus, et qui donc ne le contient pas dans son organisme et ne peut pas le transmettre.

MARIAGE GAY > MALADIES SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLES (MST) > SIDA
GAYS A TRAVER LE MONDE
> Rencontre gay
> Les gays dans l'histoire
> La culture gay
> Les droits des gays

LE MARIAGE GAY
> Les questions à se poser
> Moi. je.
> Les positions des pays
> Les possibilités concrètes
> Démarches à suivre en France

SANTÉ / SEXUALITÉ ET LES GAYS
> Les comportements
> Les MST
> L'action





COPYRIGHT © GAY-MARIAGE - TOUT SUR LE MARIAGE ENTRE PERSONNES HOMOSEXUELLES

Partenaires : Annuaire Gay - Rencontre homosexuel - Sexualite Gay - Rencontre transexuel - Live Gay